AZERTYUIOP

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1 000 euros de dette supplémentaire en 2017 par habitant.

La dette publique officielle atteint donc les 97% du PIB. Pour mémoire, elle s’élevait à 12% du PIB en 1974, dernière année où la France a eu un budget excédentaire…

Les dépenses publiques ont augmenté de 2,5 % en 2017, contre 1 % en 2016, pour atteindre 1 232,6 milliards. Autrement dit, 56,5 % de la richesse nationale produite par les Français est dépensée par l’État, les collectivités locales et la Sécurité sociale. A part ça, tout va très bien Madame la Marquise…

Les racines du mal demeurent inchangées : la dépense publique n’est pas maîtrisée (et le sera encore moins en 2018), les réformes structurelles ne sont pas engagées.

Malgré les effets d’annonce, la France demeure le cancre de l’Europe : quand notre déficit public est à 2,6 % du PIB, il est en moyenne de 0,9 % dans la zone euro.

Les prélèvements obligatoires ont augmenté de 18,3 milliards d’euros en 2017, sous les présidences Hollande et Macron, soit une hausse moyenne de 486 euros par foyer fiscal.

Écrire un commentaire

Optionnel